L’Unaf dénonce l’échec de la réforme du congé parental et la pénurie de modes de garde

Au lendemain de la rentrée, l’Unaf (Union nationale des associations familiales) s’inquiète de la « pénurie de modes de garde » et de la « baisse des aides ». Elle souligne les « conséquences néfastes » de cette situation pour les parents et rappelle que « la recherche d’une solution d’accueil pour les enfants de moins de trois ans reste un parcours du combattant ». La protestation de l’Unaf vise plus particulièrement deux éléments : l’échec de la réforme du congé parental d’éducation et une politique de la petite enfance « enrayée ».

 

Le support législatif de la PreParE et du nouveau congé parental – non pas une loi de financement de la sécurité sociale, mais la loi du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes – dit bien l’ambition initiale de la réforme : inciter à un partage du congé parental entre la mère et le père. Le congé est désormais plus court s’il est pris par un seul des deux parents (avec des dispositions particulières pour les parents isolés).

 

En vigueur depuis le début de 2015, la réforme du congé parental s’est traduite par la mise en place d’une nouvelle prestation : la PreParE, ou prestation partagée d’éducation de l’enfant (voir notre article ci-dessous du 7 janvier 2015). Celle-ci remplace le complément de libre choix d’activité (CLCA), qui était l’une des prestations phares pour les modes de garde.

 

Au lendemain de la rentrée, l’Unaf (Union nationale des associations familiales) s’inquiète de la « pénurie de modes de garde » et de la « baisse des aides ». Elle souligne les « conséquences néfastes » de cette situation pour les parents et rappelle que « la recherche d’une solution d’accueil pour les enfants de moins de trois ans reste un parcours du combattant ». La protestation de l’Unaf vise plus particulièrement deux éléments : l’échec de la réforme du congé parental d’éducation et une politique de la petite enfance « enrayée ».

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This