Luxemburger Wort – L’OGBL s’y oppose, Caritas applaudit

Caritas Luxembourg, avait réagi mardi par le biais d’un communiqué plus général sur la politique sociale du gouvernement et estime que « le gouvernement est sur le bon chemin même s’il faut veiller à certains détails ».

Ce qui gêne l’OGBL est que le gouvernement laisse « entendre que le financement des infrastructures en personnel et en matériel pour la prise en charge des enfants ne concerne pas les employeurs ». Et qu’au contraire, cette nouvelle contribution serait « une nouvelle charge unilatérale sur le pouvoir d’achat des ménages ».

L’OGBL s’oppose clairement à la création de cette nouvelle contribution parce qu’en « soustrayant le financement des prestations visées au régime fiscal général et en le faisant reposer sur une contribution spécifique linéaire – non progressive contrairement à l’impôt sur le revenu – l’État s’apprête en effet à pratiquer une sorte d' »outsourcing » fiscal qui va à l’encontre de la justice sociale et de l’équité fiscale ».

Le premier syndicat du pays a rencontré en urgence lundi la ministre de la Famille, Corinne Cahen, qui a bien « confirmé la volonté du gouvernement d’introduire, à partir de l’année prochaine, une nouvelle contribution sociale visant à financer des prestations en nature en faveur de la « . Mais la ministre n’a toutefois « pas pu livrer davantage de détails » quant aux modalités pratiques.

(MF) – L’introduction, par la coalition gouvernementale DP-LSAP-Les Verts, d’une contribution spécifique de 0,5% généralisée dès 2015 dans l’objectif d’améliorer l’ des petits enfants au Luxembourg, continue de provoquer des réactions comme celle de l’OGBL.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.