Les MAM, l’avenir de la profession pour l’IGAS et l’IGF | Lassmat.fr

Le document alerte enfin sur les « nouvelles organisations du travail » – réduction du temps de travail, temps partiel, télétravail- et les nouvelles formes d’emploi, comme le micro-entreprenariat, qui modifient la demande des . Celle-ci va devenir « plus complexe et plus multiple », alors que déjà le « modèle type de la famille faisant garder son enfant huit à dix heures par jour, cinq jours par semaine, est de moins en moins majoritaire ».

Pour toutes ces raisons, le document encourage le développement des maisons d’assistantes maternelles (MAM), sous réserve d’un meilleur accompagnement par les Caisses d’allocations familiales (CAF), ce qui exigera « un engagement plus marqué » de la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF) dans le cadre de la future convention d’objectifs et de gestion signée avec l’Etat pour les années 2018 à 2021.

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.