Millau : conseil municipal houleux sur fond de grève massive des agents

Stéphanie Chiotti et Fabienne Truel, pour leurs collègues, ont donc lu un texte dans lequel le personnel du pôle petite enfance a dit ses inquiétudes face à la réorganisation nécessitée par la construction du nouveau bâtiment. Inquiétudes quant à la fermeture 15 jours en août et quant à la réduction du nombre d’agents assurant les remplacements, précisant : « Notre travail est de prendre soin de chaque enfant de manière individuelle, et de répondre à leurs besoins. Comment y répondre de manière bienveillante si nous sommes en sous-effectif ? Le ratio réglementaire adulte-enfant ne suffit pas à y répondre dans la réalité du quotidien. »

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.