Motricité libre : les 5 erreurs les plus fréquentes | Parole de Mamans

Le but de la motricité libre est de permettre à l’enfant de découvrir seul et à son rythme ses différentes capacités. Pour encourager cette pratique, il convient de limiter certains comportements et objets de puériculture.

Les bienfaits de la motricité libre, concept développé par la célèbre pédiatre Emmi Pikler, sont prouvés par de multiples recherches. Les spécialistes de la sont unanimes : en laissant le tout-petit libre de ses mouvements, en l’encourageant à franchir chaque étape seul et à son rythme, on lui donne confiance en lui. Chaque enfant doit pouvoir évoluer librement dans un cadre sécurisé, sans entrave ni stimulation excessive, l’adulte ou le parent est là pour le guider et le rassurer. Pour favoriser la motricité libre pour son enfant, il est conseillé de limiter certaines pratiques… Petit tour d’horizon.

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This