Nantes. La Protection infantile inquiète pour son avenir | Presse Océan

Une cinquantaine de membres de la PMI (Protection maternelle et infantile) de Loire-Atlantique a manifesté ce mardi 3 juillet devant les locaux du département, rue de Sully à Nantes. En cause : la future disparition des centres médico-sociaux, qui seront remplacés par des EDS (espaces départementaux des solidarités). « Dans le nouvel intitulé, notre fonction médicale disparaît, regrette une puéricultrice. Ça rend les choses encore moins lisibles pour les personnes. » Cette manifestante dénonce également « la séparation des puéricultrices de terrain du reste de la PMI. Il y a une volonté de nous couper de nos hiérarchies médicales. »

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.