Nounous de nuit : des parents paient pour dormir, après l’arrivée d’un bébé

Le sommeil préoccupe les quand leur bébé, au bout de quelques mois, continue de se réveiller plusieurs fois la nuit. Pour y remédier, certains parents ne se tournent plus vers les médecins – parce que le sommeil, c’est un problème finalement très banal ; parce qu’ils ont souvent peur de passer pour de mauvais parents –, mais vers des coach en sommeil ou des conseillères en puériculture.

Entourés d’un étrange mysticisme, leurs numéros circulent parmi les couples, d’amis en amis, presque sous le manteau.

Derrière un coup de fil, la promesse d’une sérénité retrouvée, mais aussi le symptôme d’une génération de parents, hyper-sollicités, urbains et aisés, qui peinent à s’installer dans ce nouveau statut.

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.