Paris : la traque contre les perturbateurs endocriniens s’accélère – Le Parisien

Une nouvelle étape vient d’être franchie. Conformément au vœu du groupe écologiste, adopté à l’unanimité par le Conseil de Paris le 12 décembre dernier, la Ville s’est engagée à signer la charte « Villes et Territoires Sans Perturbateurs Endocriniens » que propose le Réseau Environnement Santé. « C’est un symbole fort qui montre notre volonté de faire de la santé environnementale une priorité politique de la mandature », se félicite Anne Souyris, adjointe (EELV) à la maire de Paris en charge de la santé et des relations AP-HP.

La mairie de Paris a approuvé aussi le principe d’une étude visant à détecter les substances polluantes dans les établissements parisiens accueillant des publics fragiles, en particulier crèches, écoles et équipements sportifs. Elle souhaite également renforcer les actions d’information, en particulier en milieu scolaire.

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This