PEAU-à-PEAU : Une pratique à généraliser à tous les nourrissons ? | santé log

Alors que la distanciation sociale est essentielle pour arrêter ou ralentir la propagation de l’épidémie COVID-19, avec cette étude d’une équipe de la Florida Atlantic University, s’élève une petite voix qui rappelle que le contact mère-enfant est essentiel pour un bon développement neurophysiologique au début de la petite enfance. Les chercheurs confirment les bénéfices de la « méthode kangourou » et du peau-à-peau mère-enfant, en cas de prématurité bien sûr, mais également pour les bébés nés à terme. Ils identifient une réponse physiologique objective, chez l’enfant et chez la mère aussi, documentée dans la revue Infant Behavior and Development.

Source : PEAU-à-PEAU : Une pratique à généraliser à tous les nourrissons ? | santé log

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This