Pénurie de nounous sur l’île d’Ouessant – Le Parisien

Les trois salariées de la maison des assistantes maternelles (MAM) Noan Eusa, à Ouessant (Finistère), ne cachent pas leur inquiétude. La structure a été créée il y a deux ans pour accueillir les bambins de l’île, où résident quelque 800 habitants à l’année. Mais deux de ces professionnelles de la petite enfance ont récemment fait valoir leur droit à la retraite.

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This