Petite enfance : « Des collectifs à géométrie variable pour travailler autrement » – Christine Gautier-Chovelon

 

Chercheuse en sciences de l’éducation, cette spécialiste de « l’agir collectif » dans le domaine de la témoigne de l’importance des activités festives pour la construction et la reconnaissance du travail des agents.

En quoi consiste vos travaux?

Je suis enseignante-chercheure associée en sciences de l’éducation à l’école supérieure du professorat et de l’éducation de Nice. Mes travaux m’ont conduite à théoriser le lien entre créativité et « agir collectif ». J’ai pu démontrer le rôle des activités festives comme moyen de repérer les conditions nécessaires pour travailler ensemble « autrement ». Aujourd’hui, je pense que derrière la fête de fin d’année ou le carnaval organisés par les structures d’ de la petite enfance se joue une part importante de la cohésion du collectif et de la reconnaissance des agents.

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.