Petite enfance: «Je me suis juré de ne jamais mettre mes enfants en crèche»… Les professionnels dénoncent leurs mauvaises conditions de travail

« Elevage », « usine à bébés ». Les mots employés par les professionnels de la petite enfance pour décrire les crèches reflètent le profond malaise dans lequel est plongée cette profession. Sous-effectif des encadrants, sureffectif des enfants, manque de moyens… Les griefs sont nombreux et la profession à bout de souffle. Alors, la réforme des normes encadrant l’accueil des tout-petits, que prépare le gouvernement, ne passe pas du tout. Cette réforme cherche notamment à définir des critères précis et nationaux sur le nombre minimal de professionnels et de mètres carrés par enfant (lire encadré). Les professionnels de la petite enfance craignent que cela se fasse au détriment des tout-petits et de leurs conditions de travail qui se sont déjà dégradées.

Source : Petite enfance: «Je me suis juré de ne jamais mettre mes enfants en crèche»… Les professionnels dénoncent leurs mauvaises conditions de travail

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This