Petite enfance : les élus dans le flou sur les conditions de cofinancement des crèches- Maire-info / AMF

Il aura fallu attendre la rentrée pour avoir le texte intégral de la nouvelle convention d’objectifs et de gestion (COG) 2018-2022, signée cet été entre la Cnaf et l’État (lire Maire info du 20 juillet). Il a finalement été mis en ligne sur le site de la Cnaf fin août. En revanche, les lettres circulaires d’application se font toujours attendre, ce qui pose un certain nombre de problèmes.
Explication : ces textes doivent au préalable être adoptés par le conseil d’administration de la Cnaf et celui-ci ne s’est pas réuni durant la pause estivale. Mais dans les communes, l’attente se fait longue. Plusieurs maires ont d’ailleurs saisi l’AMF en dénonçant le manque de visibilité sur les enveloppes financières qui leur seront allouées pour mettre en œuvre leurs actions en direction des familles.
En matière de financement du périscolaire, il avait été annoncé la bonification de 46 centimes de l’heure des heures d’accueil du mercredi pour les accueils de loisirs déclarés, afin d’accompagner la mise en œuvre du Plan Mercredi. La COG vise l’objectif de 500 000 nouvelles places d’ici à 2022. Les élus avaient salué la décision de la Cnaf mais – première déception – il semble que seules les nouvelles heures soient concernées. Pas celles qui préexistaient.

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.