Peut-on être juge et partie en matière de qualité d’accueil des jeunes enfants ? Par Laurence Rameau | lesprosdelapetiteenfance

L’accueil des jeunes enfants est placé sous le contrôle et la surveillance des services départementaux de la protection maternelle et infantile (PMI)… Certes, c’est la loi. Mais cette dernière peut-elle être à la fois juge et partie en matière de qualité d’accueil ? Deux exemples pour illustrer cette question.

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.