Plan pauvreté: les crèches vont être incitées à accueillir les enfants défavorisés

C’est une petite révolution pour les crèches et une mesure-phare de la stratégie pauvreté qui doit être dévoilée mi-septembre par Emmanuel Macron. Alors que le rapport préparatoire de mars proposait de créer un « bonus-malus » pour favoriser l’accès des enfants pauvres à ces structures, la branche famille de la Sécurité sociale vient de décider la création de trois bonus – aucun malus – afin d’inciter les gestionnaires d’établissement à accueillir ceux qui en ont le plus besoin. Le principe est inscrit dans sa convention d’objectifs et de gestion 2018-2022, dont le texte sera publié la semaine prochaine. Quant aux modalités, elles seront soumises au conseil d’administration de la Caisse nationale d’allocations familiales (Cnaf) en septembre.

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.