Pour l’AMF, la réforme de l’école maternelle ne doit pas se faire aux frais des communes

Aux Assises de la maternelle, on a aussi beaucoup parlé des bénéfices d’un travail personnalisé avec chaque enfant, du rôle majeur que pouvaient jouer les Atsem aux côtés des enseignants… « Les élus sont attachés au rôle éducatif des Atsem auprès des jeunes enfants, mais dans le respect des compétences de chacun », nuance l’AMF. Surtout, ils « s’opposent à une modification des taux d’encadrement actuels qui prévoient une obligation d’une Atsem par école maternelle, à la charge des communes ». Autrement dit : si l’Education nationale veut renforcer son taux d’encadrement, qu’elle le fasse avec son propre personnel.

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This