Premier baromètre économique de la petite enfance pour rendre compte des réalités, enjeux et perspectives du secteur en France

Chaque année, un enfant sur deux est gardé par un proche faute d’alternative. Aujourd’hui encore 4 enfants sur 10 ne bénéficient d’aucun mode d’accueil formel ; que ce soit en crèches, micro-crèches, via des assistant(e)s maternel(le)s ou en garde à domicile. Elle précise que 46% des parents qui gardent eux-mêmes leur enfant auraient souhaité avoir accès à une autre solution. Le système français de la Petite Enfance doit être repensé. Alors que le secteur parvenait à croître d’environ 4% par an entre 2012 et 2014, le taux de croissance entre 2016 et 2017 tombait à 2%, et ce malgré les politiques volontaristes menées par les décideurs publics et acteurs du secteur. La croissance ralentit dans le secteur public mais aussi pour les entreprises de crèches. Pour inverser la tendance, une réflexion globale est à mener avec l’ensemble des acteurs pour réduire les coûts de construction des établissements d’accueil, susciter des vocations et étoffer ensemble l’offre dans tous les territoires.

Source : Premier baromètre économique de la petite enfance pour rendre compte des réalités, enjeux et perspectives du secteur en France – Accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.