Sans garde d’enfants, des médecins ne retourneront pas sur le front du Covid-19

«Qu’on ne vienne pas nous chercher si la pandémie repart.» Antoine Roullet est très en colère. Il fait partie de ces médecins qui ont dû monter dans l’urgence une unité Covid à Marseille. Celle de l’hôpital Saint-Joseph, pour ce qui le concerne. Il a aussi assuré de nombreuses gardes pour SOS Médecins, s’est rendu au plus fort de la pandémie dans des quartiers difficiles où des foyers d’infection étaient repérés. Aujourd’hui, avec sa compagne Joséphine, médecin dans le service néonatalogie de l’Hôpital Nord, ils se retrouvent confrontés au silence de l’administration sur une question essentielle pour eux: obtenir une place de crèche pour leur fils, Léone, né fin juin.

Pour lire la suite (abonnés) : Sans garde d’enfants, des médecins ne retourneront pas sur le front du Covid-19

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This