Tours : les professionnels de la petite enfance contre la réforme des normes d’accueil

L’article 50 de cette loi  contient des mesures qui inquiètent les professionnels :baisse du nombre des professionnelles les plus qualifiées auprès des enfants ;augmentation du nombre d’enfants par professionnel ;accueil d’enfants en surnombre « à titre exceptionnel » ;augmentation du nombre d’enfants en micro-crèches, passant de 10 à 16 ;réduction de la surface d’accueil par enfant : 5,5 m2 au lieu de 7 m2 actuellement.Un mouvement de grande ampleur avait eu lieu au printemps 2019. Ce jeudi matin, suite à un appel national du collectif « Pas de bébés à la consigne », des auxiliaires de puériculture, des éducatrices jeunes enfants – soutenus par quelques parents- venus de Tours, Blois, Montbazon, Saint-Pierre-des-Corps… ont manifesté dès 9 h 30 devant la Préfecture, avant de rejoindre un peu plus tard la manifestation contre la réforme des retraites.

Source : Tours : les professionnels de la petite enfance contre la réforme des normes d’accueil

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This