Tours : les professionnels de la petite enfance contre la réforme des normes d’accueil

L’article 50 de cette loi  contient des mesures qui inquiètent les professionnels :baisse du nombre des professionnelles les plus qualifiées auprès des enfants ;augmentation du nombre d’enfants par professionnel ;accueil d’enfants en surnombre « à titre exceptionnel » ;augmentation du nombre d’enfants en micro-crèches, passant de 10 à 16 ;réduction de la surface d’accueil par enfant : 5,5 m2 au lieu de 7 m2 actuellement.Un mouvement de grande ampleur avait eu lieu au printemps 2019. Ce jeudi matin, suite à un appel national du collectif « Pas de bébés à la consigne », des auxiliaires de puériculture, des éducatrices jeunes enfants – soutenus par quelques parents- venus de Tours, Blois, Montbazon, Saint-Pierre-des-Corps… ont manifesté dès 9 h 30 devant la Préfecture, avant de rejoindre un peu plus tard la manifestation contre la réforme des retraites.

Source : Tours : les professionnels de la petite enfance contre la réforme des normes d’accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.