Tout-petits : quand les modes de garde se renouvellent. Info – Angers.maville.com

Sur les 75 € que coûtent en moyenne une journée en , au minimum 47 € sont à la charge de la ville. Caroline Fel, adjointe à la Famille et à l’Enfance (LR/Agir), ne nie pas la « difficulté des collectivités locales à investir et créer de nouvelles crèches ». Pour compenser le manque de places, la ville cherche à investir dans des structures moins coûteuses. Et il en est une qui met beaucoup de monde d’accord : la Mam ou maison d’assistantes maternelles.

Depuis 2010, les assistantes maternelles, qui travaillaient jusque-là uniquement à leur domicile, peuvent se regrouper dans un local pour exercer ensemble leur métier. Les signent un contrat avec un assistant maternel qui sera en charge de leur enfant mais peuvent aussi autoriser le professionnel à déléguer la garde à l’un de ses collègues.

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This