Un nouveau logo pour identifier les aliments adaptés aux bébés

Afin d’orienter les parents qui, comme Constance, s’interrogent sur leurs pratiques, l’Association française de normalisation (Afnor) et le Secteur français des aliments de l’enfance (SFAE), qui regroupe des industriels, ont élaboré avec des professionnels de la santé, des représentants des ministères de l’Agriculture, de la Santé et de l’Economie, et des experts scientifiques, la norme NF V90-001.

Présentée le 16 octobre, elle peut être revendiquée par des producteurs ou des industriels qui garantissent que leurs produits répondent aux besoins des enfants de 0 à 3 ans, tant au niveau de la nutrition que de la sécurité. « Les parents l’ignorent souvent, mais les aliments pour bébé sont soumis à une réglementation stricte, explique Magali Bocquet, secrétaire générale du SFAE. Les colorants, conservateurs et édulcorants y sont interdits. Et les seuils tolérés en pesticides, nitrates, métaux lourds et additifs sont beaucoup plus stricts. Par exemple, seulement 50 additifs sont admis dans l’alimentation pour bébé, contre 400 dans celle des adultes. »

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.