Un rapport de l’Assemblée veut renforcer le suivi des jeunes par la PMI et la santé scolaire

Un rapport d’information sur la prévention de la santé en faveur de le jeunesse, signé des députés Cyrille Isaac-Sibille et Ericka Bareigts, préconise de refonder l’action publique sur trois grands principes : la promotion de la santé dès le plus jeune âge, une approche par déterminants (plutôt que par pathologies), le décloisonnement des acteurs de la santé publique. Il met en évidence les difficultés de la protection maternelle infantile (PMI) et de la médecine scolaire.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.