La « VAE des jeunes parents » crée des remous chez les professionnels de la petite enfance

Si la VAE n’a rien de nouveau, la réaction des professionnelles ne s’est pas faite attendre devant une proposition qui semble donner un quasi libre accès au CAP . Dans un communiqué du 21 juillet, la Fneje (Fédération nationale des éducateurs de jeunes enfants) fait part de son « indignation quant à cette annonce qui vient une fois de plus démontrer l’ignorance des enjeux de l’accompagnement des jeunes enfants et de leur dans notre société. Est-ce parce qu’on aide nos enfants à faire leurs devoirs pendant leur scolarité, qu’on est apte à devenir professeur des écoles ? ». La Fneje estime en effet qu' »il ne suffit pas d’avoir eu des enfants pour accompagner ceux des autres » et que « professionnel(le)s de la petite enfance est un métier qui s’apprend ».

 

Cyrille Godfroy

Éducateur de Jeunes Enfants, Coordinateur Petite Enfance d'une collectivité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This