[Vidéo] Laisser l’enfant « ne rien faire » l’aide à grandir

Un entretien avec Pascale Gustin, psychologue. (03:54)

Les  temps de « rien », s’ils sont difficiles à supporter tant par les enfants que par leurs , sont pourtant essentiels. Ce sont dans ces interstices que les idées jaillissent :  faire une cabane, inventer un nouveau jeu, rêver, dessiner…

Offrir aux enfants des espaces et du temps pour ne rien faire, se poser, c’est leur donner l’occasion de découvrir leurs désirs, leurs potentialités, de mieux se connaître, de créer, d’être bien avec eux-mêmes…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.