« Zone interdite » met en lumière les défaillances de la protection de l’enfance

En France, selon les derniers chiffres officiels, à la fin 2018, 53 % des 355 000 mesures d’aide sociale à l’enfance (ASE) consistent en des placements de mineurs ou des accueils de jeunes majeurs en dehors de leur milieu de vie habituel. Combien sont-ils, parmi ces quelque 185 000 enfants, à être victimes de maltraitance de la part de l’institution censée les protéger ?Le documentaire ne répond pas à cette question, mais se penche sur un certain nombre de situations sordides qui se déroulent dans diverses structures, de la Savoie à la Somme.

Source : « Zone interdite » met en lumière les défaillances de la protection de l’enfance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.